l'urgence numérique, c'est 13 millions de français en difficulté

 [ l'urgence, c'est aussi ... ]

. . . devoir se connecter rapidement à l'Espace Numérique de Travail du Collège de son enfant, faire ses voeux sur Parcoursup quand on est lycéen et pris par les révisions du bac, avoir besoin d'assistance dans l'écriture d'un e-mail ou d'un courrier postal via un logiciel de traitement de texte pour l'usager en situation d'illettrisme ou ne maîtrisant pas ou mal la langue française . . . C'est aussi le senior qui a besoin d'éditer un RIB en ligne  . . .

Et d'autres situations de vie qui sont synonymes d'exclusion lorsque la personne n'est pas outillée, autonome ou accompagnée. 

 [ 13 millions de Français en difficulté ]

quelques raisons identifiées

l'exclusion numérique, c'est aussi : l'absence d'équipement adapté

absence d'

équipement adapté

exclusion numérique par manque de connaissance des  canaux et démarches

manque de connaissance des

canaux et démarches

l'inclusion numérique c'est aussi rassurer la personne

besoin de

réassurance


l'exclusion numérique c'est : l'absence ou difficulté de connexion

absence ou difficulté de

connexion

l'exclusion numérique peut être due à un manque de maîtrise de la langue française

manque de maîtrise de la

langue française

se sentir exclu des usages numériques par manque de compétence

manque de

compétence et/ou intérêt


La difficulté rencontrée peut être également liée à la mobilité : la personne non équipée qui réside en milieu rural ne trouve pas toujours les moyens de se rendre au tiers-lieu numérique le plus proche de son domicile.

 [ des territoires ruraux enclavés ]

Il existe de réelles entraves à la mobilité sur ces territoires, même dans les déplacements les plus anodins de la vie quotidienne.

Dans ces zones rurales, faire ses courses, aller chez son médecin ou chez le coiffeur oblige à se déplacer  :

45 % des habitants des communes rurales sont ainsi soumis à des contraintes de transport simplement pour faire leurs courses. La voiture y est bien souvent le seul mode de transport possible.

Pour les personnes âgées résidant en zone rurale, les solidarités sont plus fortes mais c’est le manque de services du quotidien et de transports qui renforce l’isolement : 70 % des personnes interrogées habitant en zones rurales considèrent que les gens sont solidaires entre eux mais pour 62 % d’entre eux, les services publics sont de moins en moins accessibles. - étude sur l'isolement et territoires des personnes âgées les Petits Frères des Pauvres

Le propre de la solidarité c'est de ne point admettre d'exclusion - Victor Hugo