L’essor des intelligences artificielles réactualise une prophétie lancinante : avec le remplacement des êtres humains par les machines, le travail serait appelé à disparaître. Si certains s’en alarment, d’autres voient dans la « disruption numérique » une promesse d’émancipation fondée sur la participation, l’ouverture et le partage. En dissipant l’illusion de l’automation intelligente, Antonio Casilli fait apparaître la réalité du digital labor (...)
En un peu plus d'une décennie, le smartphone a envahi le quotidien de centaines de millions de personnes, devenant très rapidement l'objet fétiche de nos sociétés globales et numérisées (...) Quelle place occupe-t-il dans la vie de ses propriétaires et quelles significations ces derniers lui accordent-ils ? Sur la base d'une enquête de terrain menée à Genève, Los Angeles et Tokyo, cet ouvrage aborde la dimension proprement anthropologique du smartphone.
Isaac Asimov est l'une de mes références en termes de SF. Avec cette nouvelle "Le Robot qui rêvait", il reçoit le prix Locus de la meilleure nouvelle en 1987. Dans son récit, Asimov envisage l’éventuelle révolte des robots, ces derniers faisant fi pour la première fois des fameuses Trois lois de la robotique. Cette nouvelle a inspiré le film I, Robot, sorti en 2004.
Pour Dominique Cardon, l’esprit originel d’Internet, celui des pionniers, universitaires, ingénieurs, hackers et acteurs de la contre-culture, qui l’ont inventé dans les années 70 et 80, ne s’est pas évanoui. Le numérique a permis un enpowerment des individus, il a encouragé l’apparition de formes collectives nouvelles et redistribué le pouvoir et la valeur. "Si nous fabriquons le numérique, il nous fabrique aussi. Voilà pourquoi il est indispensable que nous forgions une culture numérique".
La Lettre au père est une oeuvre capitale de Franz Kafka. Elle permet d'appréhender non seulement les problèmes relationnels entre un père et son fils, mais aussi la véritable nature de ce génie littéraire tourmenté. Une lettre écrite en 1919 qui n'a jamais été envoyée.
Les smartphones sont conçus pour nous rendre dépendants. Nous connaissons désormais leurs effets néfastes sur la santé : troubles du sommeil, baisse de la concentration, stress … Catherine Price propose un plan en deux étapes : Wake Up ! La prise de conscience, Break up ! Un programme détox de quatre semaines pour changer ses habitudes. Le but n’étant pas de jeter son smartphone, mais de pouvoir l’utiliser librement pour être à nouveau présent à soi-même (et aux autres).
Glop-glop, pas glop. Des expressions popularisées par Roger Mas, créateur de "Pif le chien". Pifou, exprimait sa joie par un "glop" voire "glop-glop" et lançait un "pas glop" lorsqu'il était mécontent. Je cherchais un nom pour ce blog. J'ai pensé à Pif . . . J'apprécie la musicalité de ces néologismes. Ils font lien avec le mot et le son que je mets à l'honneur sur ce blog. Ici, vous trouverez des mots, des lectures sur les thématiques abordées sur ce site. Et la musique "qui va avec".