émo[polis]

se tourner vers l'Autre pour mieux se retrouver Soi-même

[  les émotions ]

Elles sont au centre de notre vie. Elles sont des signaux qui nous indiquent comment les choses se passent. Elles nous permettent de communiquer, de nous surpasser et, parfois, elles nous empêchent d'agir. Cachons-les un temps : elles ressurgiront un jour ou l'autre.

Et lorsqu'elles nous submergent, dérangent notre quotidien et notre relation à l'autre - bien davantage qu'un sentiment qui reste + discret dans le ressenti - nous avons besoin d'une aide extérieure.

Le jeu de scène est un excellent exutoire pour prendre du recul.

Cette scène - qu'elle soit matérialisée ou imaginée - cet espace distinct de l’intériorité de chacun et du monde de tous, a cette magie de générer des émotions, les entendre et les partager pour mieux les voir et - commencer à - les comprendre.

Et quand on vit de l'intérieur notre expression dramatique, on peut vaincre notre timidité ou bien encore, par exemple, notre faiblesse linguistique, pour défendre avec acharnement et clarté la vision du rôle et le choix d'interprétation. Faire la différence entre jouer un rôle et être soi-même. 

Si je m'écoutais, je m'entendrais - J. Salomé

Sentiments agréables ou non, pensées agréables ou non, comportements adaptés ou non

reconnaître ses émotions, c'est s'accepter comme on est, c'est construire la confiance en soi.

Isabelle Filliozat psychothérapeute, écrivaine et conférencière